W


W

1. w [ dubləve ] n. m. inv. Vingt-troisième lettre et dix-huitième consonne de l'alphabet (prise aux langues germaniques au Moyen Âge), présente dans les emprunts à l'anglais, à l'allemand et aux langues slaves. Prononc. Lettre qui, prononcée, note à l'initiale la fricative labiodentale sonore [ v ] (wagon) ou la semi-consonne [ w ] (watt). Digrammes avec w : ow, qui note [ o ] (browning, chow-chow) ou [ u ] (clown); aw, qui note [ o ] (crawl); ew, qui note [ ju ] (newton, happy few, interview). w 2. w abrév. et symboles
1W [ wat ] n. m. inv. Watt. Wh [ watɶr ] Watt-heure.
2W+, W- [ dubləveplys, dubləvemwɛ̃ ] n. m. inv. Boson chargé.

W Immatriculation française à utilisation restrictive permettant la circulation d'un véhicule en essai ou en réparation conduit exclusivement par un professionnel de l'automobile. Chimie Symbole du tungstène. Géographie Abréviation de West, mot anglais signifiant ouest. Métrologie Symbole du watt, unité SI de puissance. ● W (expressions) Chromosome W, celui des deux chromosomes sexuels d'une femelle hétérogamétique (oiseau par exemple) qui diffère des chromosomes sexuels du mâle, notés Z. (C'est le chromosome W qui oriente le développement sexuel de l'embryon dans le sens femelle.) W°(m. K), symbole du watt par mètre-kelvin. W/°sr, symbole du watt par stéradian.

w
n. m. Vingt-troisième lettre (w, W) et dix-huitième consonne de l'alphabet, notant la fricative labiodentale sonore (ex. wagon ) ou la semi-consonne labiale postérieure (ex. kiwi ).

⇒W, w, lettre
La vingt-troisième lettre de l'alphabet; un exemplaire de cette lettre.
A. — [La lettre en tant que telle] [Hilperik] imagina d'ajouter à l'alphabet quatre caractères de son invention, parmi lesquels il y en avait un affecté à la prononciation qu'on a depuis rendue par le double w. Les noms propres d'origine tudesque devaient ainsi recevoir, dans les textes écrits en latin, une orthographe exacte et fixe (THIERRY, Récits mérov., t. 2, 1840, p. 308).
— [En tant que constituant (init.) d'un mot ou d'un nom propre expressément désignés] Le père d'Henry était un homme qui écrivait vol par un w et disait du kirschwaser (FLAUB., 1re Éduc. sent., 1845, p. 180). Les assistants observaient avec une respectueuse piété ces gestes mystérieux, derniers témoignages d'une pensée qui s'éteignait. Ils crurent distinguer la lettre w suivie de points d'exclamation ou de lettres qu'ils ne surent pas reconnaître. Je me plais à imaginer que Gœthe annonçait Wagner (BARRÈS, Cahiers, t. 8, 1910, p. 76).
— [W, redéfini]
♦ Le phonème. Les distinctions faites par l'usage, entre ouvrants et fermants (u: w, etc.) (SAUSS. 1916, p. 93).
♦ Mot d'un langage artificiel. On peut en inférer que l'infixe w indique des relations non orientées (COYAUD, Introd. ét. lang. docum., 1966, p. 94).
— [P. réf. à la forme graph. de w] On parla donc du championnat de France, de la valeur des équipes professionnelles anglaises et de la tactique en W (CAMUS, Peste, 1947, p. 1338). [La crise] traînera sur de longs mois, peut-être sur des années, avec des hauts et des bas, de petites reprises suivies de petites rechutes: une évolution en « W », comme disent les économistes (Le Nouvel Observateur, 2 févr. 1976, p. 18, col. 1). Élément ayant la forme d'un w. La chasse fasciste tomba des nuages supérieurs: sept Fiat de face, reconnaissables sans équivoque au W qui reliait leurs plans (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 668).
B. — [La lettre désigne un référent autre qu'elle-même]
1. [Représente un mot ou un syntagme]
— [Abrév. avec restitution complète à l'oral]
W, angl. west « ouest ». On l'a dit, il est facile de se diriger à New-York par latitude et longitude, comme en mer. Une adresse newyorkaise se lit très simplement: 131 W. 32 d., ce qui veut dire: no 131, dans la 32e rue, à l'ouest de la Cinquième Avenue (MORAND, New-York, 1930, p. 112). Route au S 76 W [sud 76 degrés ouest] (PEISSON, Parti Liverpool, 1932, p. 58).
W, symb. du watt (unité), du tungstène (élément), par le biais de l'all. Wolfram. (Dict. XXe s.).
W.-L., W.-R. [Oralement, en toutes lettres] Wagon-lit, wagon-restaurant. Dans le cas où je pourrai venir, ce sera par le train que tu indiques, à six heures cinquante-deux. Il y a un W. R. où je dînerai. Voici un fait sémantique de la nouvelle langue sauvage. La racine W se décline et signifie ainsi tous les besoins du corps: W. L., W. C., W. R. (VALÉRY, Corresp. [avec Gide], 1898, p. 320).
— [Abrév. de 2 lettres ou plus; épelées ordinairement à l'oral]
W.(-)C. V. water-closet(s).
W. R. [Sigle pour Wassermann Reaktion « réaction de W »] (Ds POINSOTTE, Dict. des sigles méd., 1981, p. 135).
W.B.A. ,,Sigle pour World boxing association``. (Dict. XXe s.).
W.b.c. ,,Sigle pour White blood cell « leucocyte »``. (Ds POINSOTTE, loc. cit.).
2. [Marque conventionnelle] On voit des excavations, quelques hauteurs circulaires Z, et des tombeaux W (CRÈVECŒUR, Voyage, t. 3, 1801, p. 201). Les anciens communs W adossés au parapet entre B et B' avaient été transformés en écuries et cuisines (G. LEROUX, Parfum, 1908, p. 40).
Prononc.: Double v [ve]. La semi-voy. [w] à l'init. d'une partie des mots en w- a la valeur d'une cons. Elle ne suscite pas l'élision, le wallon. Elle entraîne la syncope, huit wallons ([] réduit à []). Elle ne connaît pas la liaison, mon wallon [-], ma wallonne [mawa-] (pour mon vallonne []), ni l'enchaînement (dans cette wallonne, probabilité d'insertion d'un coup de glotte, d'une pause, voire d'un []). L'init. [w] de oindre, oiseau, oiseux, etc., échappe, ou à peu près, au phénomène. Ex. avéré de substitution de la forme jonctive, et de liaison, dans mon oisiveté (v. ce mot ex. de Balzac), dans des conditions phoniques identiques à celles où mon wallonne est prohibé. Fréq. abs. littér.:92. Bbg. ANGOT (P.). Le W est-il une lettre fr.? Vie Lang. 1972, pp. 520-526. — QUEM. DDL t. 12, 20.

w [dubləve] n. m.
Vingt-troisième lettre et dix-huitième consonne de l'alphabet français (empruntée à l'alphabet des langues germaniques au moyen âge — maintenue dans les parlers du Nord et de l'Est : picard, wallon, lorrain; transformée en gw, puis en g, puis empruntée dans les autres parlers —, à l'allemand, à l'anglais, aux langues slaves), servant à noter à l'initiale la labio-dentale sonore [v] (ex. : wagon) ou la semi-consonne labiale postérieure [w] (ex. : watt).
Abrév. Mar. Ouest (angl. west).Chim. Symbole du tungstène (wolfram).Phys. Symbole du watt.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.